Mercredi 01 Septembre 2021 St Aubin

 

Mercredi 01.09.2021 ST Aubin

Saint-Aubin

 

 

Superficie : 1012 hectares -- Altitude : 162 m -- 359 habitants en 2018 : les Saint-Aubinois

Noms anciens :

Sanctus Albinus, Sanctus Albanus au XIème siècle, ensuite Saint-Aubin et Aubin pendant la Révolution. Plus tard le village fit partie du Sart de Dourlers.

Jadis :

 

une    brasserie, deux forges de maréchal, une fabrique de chaînes, deux moulins à eaux, deux fours à chaux, une carrière de pierres.

Quelques filons non exploités de minerai de fer.

Autrefois,Saint-Aubin était sous la dépendance de l’abbaye d’Hautmont.

La Ferme de la Dîme servait à la culture des terres monacales et à la perception des redevances. Les seigneurs d’Avesnes y possédaient un manoir féodal appelé aujourd’hui la Cense du Temple.

En 1789 ; le curé Besse fut élu par le clergé député aux États Généraux, il prit l’initiative d’un front commun du petit clergé avec le Tiers Etat. Besse se maria et se réconcilia avec l’église à sa mort.

Les révolutionnaires se livrèrent aux pires excès dans le village, l’un d’eux prit le ciboire, donna les hosties aux chiens, pissa dans le calice, détruisit à la hache les statues des saints pour allumer le four de la boulangerie.

L’église :

Elle est de style ogival de 1450.

Le clocher, en forme de tour carrée, en maçonnerie massive (un mètre d’épaisseur, vingt-et-un mètres de haut) date de 1500. Le dessous du porche et le cimetière voisin, aux abords fortifiés, servaient de refuge aux habitants. Dans le cimetière une chapelle en forme d’hémicycle avec un autel sur lequel est placé un Christ aux liens, colorié, du XVIème, rappelle celui de Semeries.

Le moulin banal :

Un titre de 1241 le mentionne déjà. Il servait aux habitants de Dourlers, Floursies, Saint-Aubin et Semousies qui devaient y faire moudre leur grain, sous peine d’amende. C’était un moulin à eau alimenté par le ruisseau de la Tarsy et par le ruisseau de Mécrimont, son affluent.

Hameaux :

-- les Bodelez ;

-- le Pont des Loups ;

-- le Trieu.

La cense du temple :

Vestige d’un manoir féodal bâti fin du XIIème siècle, conformément aux ordres de Gauthier II, seigneur d’Avesnes. Le manoir devait servir à abriter ses descendants mais les héritiers furent remplacés d’abord par les Templiers, puis par les chevaliers de Rhodes, devenus Chevaliers de Malte, et enfin par des cultivateurs.

Actuellement, il n’y a plus qu’un corps de bâtiment qui fait suite à la chapelle. Les murs, d’un mètre d’épaisseur, sont en moellons liés par un ciment aussi dur que la pierre elle-même. Le toit est supporté par un encorbellement en pierres de taille. Derrière, et faisant saillie, s’élève une petite tourelle d’environ 7,5 m de circonférence, et de 10,5m d’élévation. La chapelle recevait le jour par six fenêtres en plein cintre, aujourd’hui bouchées. Elle sert maintenant de grange. C’est un des rares vestiges de l’art roman du XIIème que nous possédo Curiosités

La ruelle Comtesse bordée de charmes têtards ne manque pas de charme !

Le moulin des Bodelez sur la Tarsies.

Le kiosque rond type à danser.

Les multiples oratoires.

La Tarsies. Le puits à margelle au sol et la fontaine.

Chaque mercredi après midi, un grand nombre de marcheurs parcourt les chemins et sentiers de Sambre-Avesnois. Trois sections se répartissent les trajets selon leurs goûts et leur forme physique pour des parcours de 6 km, 8 km ou 10 km voire plus.

Le mercredi - rendez-vous sur un lieu de randonnée différent à 14h30 (à 14h00 à partir du 8 novembre)

Responsables:
M. Daniel Wery
Mme Brigitte Devos

Contactez-nous

Agenda

Nos futures activités:
cliquez sur le jour qui vous intéresse

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
4
5
6
7
11
12
18
19
25
26
30
Date : 2021-09-30

 Le certificat médical est obligatoire pour la participation dans les promenades et randonnées pédestres.

Banner- Randonnees
Cookies