Mercredi 19 Aout 2020 Locquignol

Encore une fois nous avons pu profiter de cette magnifique forêt de Mormal, d'autant mieux qu'avec la sécheresse les terrains sont parfaitement praticables.

Apparemment des sentiers aménagés se créent rendant encore plus facile la progression.

Forêt domaniale de Mormal.

 

Un peu d’histoire :

La forêt domaniale de Mormal est un vestige de l’ancienne forêt charbonnière ; elle est mentionnée sous ce nom dans les textes latins sans doute parce que l’on y fabriquait le charbon de bois. Mais le nom de Mormal semble indiquer un "mallum" c’est à dire un terrain où l’on s’assemble à proximité des marécages.

Les rois francs l’intégrèrent au domaine royal. Dès lors, réservée aux chasses de la couronne, sa surveillance est confiée à des gardes spéciaux ou "sergents" placés sous l’autorité du "bailli des bois".

Après les grands défrichements réalisés par les moines, au VIIème siècle, la forêt prend sa forme et sa surface actuelles. Sous la féodalité, elle passe aux mains des comtes du Hainaut. Locquignol, au centre du massif, est primitivement un pavillon de chasse. A maintes reprises, la forêt sert de refuge aux brigands et aux persécutés ; les "gueux des bois" y trouvent une retraite au XVIème siècle, lorsqu’ils luttent contre la tyrannie du duc d’Albe.

La forêt, au cours de son histoire, suit le sort du Hainaut, tour à tour bourguignon, autrichien et espagnol. En 1659, le Traité des Pyrénées rattache cette province au royaume de France.

De tout temps, la forêt constitue un obstacle naturel, à l’abri duquel les armées combattent ; sous Louis XI et François 1er, en 1793 pendant l’époque révolutionnaire, en 1918 où elle est un point d’appui de la ligne Hindenburg, en 1940 où l’armée française y retarde l’avance de l’ennemi .

Pendant la Première Guerre Mondiale, les Allemands y installent de très importantes scieries et procèdent à de vastes coupes à blanc.

EN 1939 et en 1944, elle est à nouveau surexploitée pour les besoins des armées.

L’infrastructure forestière :

La contenance de la forêt de Mormal est de 9 129 hectares d’un seul tenant, son pourtour est d’environ 90 kilomètres.

C’est au cours du XIVème siècle que le réseau forestier actuel est mis en place ; il s’étend sur 110 km de routes empierrées, convergeant souvent en étoile, ce qui rappelle les forêts du Valois où l’on pratique la chasse à courre.

Aujourd’hui, 55 km de routes forestières goudronnées sillonnent le massif en tous sens, permettant l’accès automobile à tous les points remarquables ou intéressants.

Ces voies de pénétration, remises en état depuis 1959 par le Service Forestier, avec l’appui et le concours financier du Conseil Général du Nord, sont essentiellement destinées à la promenade et doivent être parcourues à allure lente. Certains tronçons sont réservés aux promeneurs non motorisés.

Cependant, un réseau dense d’allées et de sentiers de service d’un développement de près de 300 km est accessible aux promeneurs à pied, il conduit aux sites les plus recherchés.

Les peuplements forestiers et leur gestion :

Le peuplement forestier de la forêt est principalement en chênes, hêtres, et charmes ; on y trouve également du bouleau, du tremble, du frêne, quelques peupliers et résineux.

La forêt est assise sur un sol riche et humide, comparable à celui des herbages voisins. Avant 1914, la forêt est peuplée presque exclusivement de hêtres ; le chêne pédonculé a ensuite étendu son aire suite aux reconstitutions des peuplements dévastés à l’instar des autres essences pionnières. Aujourd’hui, le forestier s’attache à favoriser les essences les mieux adaptées aux conditions écologiques.

La production moyenne de la forêt est proche de 50 000 m3 par an. La récolte est équivalente, elle était inférieure à 30 000 m3 avant 1914.

Le découpage du massif en parcelles permet d’asseoir les différentes interventions du forestier (coupes et travaux). Chaque parcelle est parfaitement délimitée sur le terrain (laie, layon, route) ; elle est désignée par des numéros portés sur les arbres situés aux angles. En se rapportant au plan, on précise le point de stationnement

Les peuplements forestiers sont placés sous la surveillance des agents forestiers qui se livrent, par ailleurs, sous la conduite des ingénieurs et techniciens, à des travaux d’amélioration sylvicole (martelages des coupes, conduite des travaux d’entretien et de plantations). C’est à l’inlassable dévouement, au travail patient et tenace de ces forestiers que l’on doit la reconstruction du massif très endommagé par les guerres successives. Ces forestiers assument également la mise en place des équipements touristiques.

La faune :

La forêt de Mormal est très giboyeuse ; on y rencontre de grands animaux tels que : cerfs, sangliers, chevreuils, particulièrement abondants, ou de petits animaux tels que lièvres, lapins, faisans, bécasses.

La chasse à tir (en battue et à l’approche) est pratiquée en forêt de Mormal. Une trop grande densité d’animaux risque de mettre en péril la pérennité du milieu forestier et l’environnement agricole ; la chasse est un moyen d’assurer cet équilibre mais elle doit être pratiquée dans le respect de règles biologiques. Les engrillagements permettent de protéger les jeunes peuplements sensibles soit contre les grands animaux, soit contre le lapin, ils sont amenés à régresser dans l’avenir. Un territoire de 1 100 ha délimité sur le plan n’est pas chassé les week-end et jours fériés, il constitue une zone de quiétude pour le public en période de chasse.

.

 

Chaque mercredi après midi, un grand nombre de marcheurs parcourt les chemins et sentiers de Sambre-Avesnois. Trois sections se répartissent les trajets selon leurs goûts et leur forme physique pour des parcours de 6 km, 8 km ou 10 km voire plus.

Le mercredi - rendez-vous sur un lieu de randonnée différent à 14h30 (à 14h00 à partir du 8 novembre)

Responsables:
M. Daniel Wery
Mme Brigitte Devos

Contactez-nous

Agenda

Nos futures activités:
cliquez sur le jour qui vous intéresse

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
14:30
Lieu de départ : Place de l'église
Date :  2020-09-02
3
4
5
6
7
8
Aucune image
14:00
Aucune image
14:00
Avec Martine Dupont
Date :  2020-09-08
9
14:30
Lieu de départ : Salle des fêtes
Date :  2020-09-09
10
14:30
M. Georges Sobieski - UTEL
Date :  2020-09-10
11
12
13
14
Aucune image
14:30
Prises de contacts
Date :  2020-09-14
15
16
14:30
Lieu de rdv : La place
Date :  2020-09-16
17
14:30
M. Alain Dewitte - UTEL
Date :  2020-09-17
18
Aucune image
14:00
Avec Maryse Van Caneghem
Date :  2020-09-18
19
Aucune image
09:00
Week End Portes Ouvertes du Club Dentelles à la Chapelle des Sœurs Noires
Date :  2020-09-19
20
Aucune image
09:00
Week End Portes Ouvertes du Club Dentelles à la Chapelle des Sœurs Noires
Date :  2020-09-20
21
Aucune image
09:00
Date :  2020-09-21
22
Aucune image
09:00
Aucune image
14:00
Avec Brigitte Devos et Marie Martine Burlion
Date :  2020-09-22
23
14:30
Lieu de départ : La place
Date :  2020-09-23
24
09:30
Avec Christian Dutasta
14:30
"Une nuit au Louvre"
Date :  2020-09-24
25
Aucune image
14:00
Avec Maryse Van Caneghem
Date :  2020-09-25
26
27
28
Aucune image
09:00
Date :  2020-09-28
29
Aucune image
09:00
14:00
Date :  2020-09-29
30
14:30
Lieu de départ : Place de l'église
Date :  2020-09-30

LÉGENDE:

couture Atelier Couture
lecture Club de lecture
conferences Conférences
reunions Réunions
anglais Anglais
art florale Art floral
cine Ciné discussion

randonnees Randonnées
tricots Club Tricots
voyages Voyages
cercles litteraires Cercles littéraires
dentelle Club de dentelle
ecriture Atelier d'Ecriture
parrainage Parrainage

 Le certificat médical est obligatoire pour la participation dans les promenades et randonnées pédestres.

Banner- Randonnees
Cookies