C.R Club lecture du 31 mars 2020

…Et pour dire simplement ce qu’on apprend au milieu des fléaux, (c’est) qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser…           Albert Camus   La peste

Le confinement n’empêche pas certains d’entre nous de lire, de s’évader par la lecture, de se replonger dans les livres oubliés de nos bibliothèques. La littérature a ce pouvoir, dit Mona Ozouf, de nous permettre l’ubiquité : grâce à la littérature, nous vivons dans des pays, des villes où nous n’avons jamais posé le pied…nous pouvons aussi reculer vers des époques révolues. La pratique des livres donne une immense liberté, que nous ne trouvons pas ailleurs. De plus, la littérature nous fait vivre des émotions que nous n’avons peut-être pas la chance de vivre, beaucoup d’aventures que nous ne vivrons pas nous-mêmes. La littérature démultiplie l’existence…

Voici donc quelques livres lus ce mois-ci par les membres de notre club qui ont réussi à bien se concentrer en cette période si déstabilisante :

CARTES POSTALES DE GRÈCE de Victoria Hislop (2017) : Dans sa boîte à lettres à Londres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d’une simple initiale A. Ces cartes ne lui sont pas destinées, peut-être sont-elles pour la locataire précédente ? Mais qui en est l’expéditeur ? Ce courrier lui montre la Grèce dans toute sa beauté et sort la jeune femme de sa morosité. Pourtant, un jour, ces lettres cessent de lui parvenir. Ellie décide alors de découvrir ce pays par-elle-même. Le matin de son départ, elle reçoit un carnet mystérieux racontant l’odyssée en Grèce de ce fameux A. Alors, Ellie se lance dans l’aventure… Francelyse a beaucoup aimé ce roman, l’intrigue, les anecdotes sur les villes grecques traversées, les photos. Elle s’est remémorée un de ses voyages d’autrefois, le ciel d’azur, la mer bleue et les maisons toutes blanches de Grèce…

L’ÂME DU VIOLON de Marie Charvet (2019) : Un vieux luthier italien au XVIIème siècle, un tzigane orphelin qui vit de sa musique sur les chemins de France des années 30, une jeune femme bohème qui rêve de voir ses toiles exposées dans le Paris contemporain et un PDG infatigable dont le cœur n’est touché que par des airs classiques qui résonnent dans son bureau new-yorkais, si différents soient-ils, ces 4 personnages ont en commun un objet : le violon. Marie Charvet, dans ce roman choral, musical et léger, lie ces 4 destins pour révéler l’âme d’un violon unique qui changera à jamais la destinée de chaque personnage. (Régine)

MIEUX VAUT MOURIR DEBOUT QUE VIVRE À GENOUX (2019) de Patrick Pelloux, médecin urgentiste au SAMU de Paris. Quel peut être le point commun entre Mahomet, mort en 632, et Charb de Charlie Hebdo parti en 2015. La mort bien sûr mais aussi une vie bien remplie et un destin hors du commun. Le livre de Patrick Pelloux invite le lecteur à s’interroger sur les heures précédant le trépas de femmes et d’hommes célèbres avec petites anecdotes, riche documentation et détails médicaux assez réalistes : François Ier, Marie-Antoinette, Napoléon, Frida Khalo, Debussy, Billie Holiday, Bourvil, Louis de Funès etc… (Pascal)

LE PARFUM DES CITRONNIERS (2020): Michèle a lu ce roman écrit par l’auteure espagnole Cristina Campos. En 2010, à Majorque, Marina et Anna, deux sœurs qui ont passé des années sans se voir à cause d’un désaccord, sont réunies pour signer la vente d’un moulin dont elles viennent d’hériter de la part d’une parfaite inconnue. Marina vient de rentrer sur l’île natale après avoir couru le monde pour Médecins Sans frontières et Anna, mariée à un homme qu’elle n’aime pas, n’a jamais quitté Majorque. Déterminées à percer le secret qui entoure cet héritage mystérieux, elles vont se rapprocher… Ce roman aborde avec délicatesse le thème de la liberté des femmes à choisir leur destin.

AU-DESSUS DE TOUT SOUPÇON de Declan Hughes (poche 2017) : Henriette a lu ce polar: Et si un jour toute votre vie disparaissait ? Danny et Claire Brogan vivent avec leurs deux filles dans une belle propriété du Wisconsin. Ils y mènent une vie heureuse. Mais un soir, en rentrant d’un séjour d’une semaine à Chicago, Claire trouve sa maison vide, sa famille a disparu… Assistée par sa meilleure amie, Claire doit comprendre au plus vite ce qui s’est passé…

REBECCA de Daphné du Maurier (1938) : l’obsédante Rebecca disparue tragiquement hante encore le superbe domaine de Manderley en Cornouailles alors que le maître des lieux Maxim de Winter y revient avec sa seconde femme. Cette jeune épouse est la narratrice de ce thriller à l’atmosphère très british et si prenante. Quel est ce mystère qui rôde autour de Rebecca, autour de sa mort ? Bien que je connaisse l’histoire, j’ai pris plaisir à écouter Rebecca en livre audio et je me suis replongée avec attention et intérêt dans cette intrigue envoûtante si bien écrite. J’ai complété mon écoute en piochant dans l’autobiographie de Daphné du Maurier écrite en 2015 par Tatiana de Rosnay : MANDERLEYFOR EVER.(Véronique)

Et si l’épidémie n’était qu’un roman… (Recherches de Catherine)

LA PESTE d’Albert Camus (1947) : la peste à Oran

LE HUSSARD SUR LE TOIT de Jean Giono (1951) : le choléra à Manosque

LES PESTIFÉRÉS livre posthume de Marcel Pagnol : la peste à Marseille

LA QUARANTAINE de Jean-Marie Gustave Le Clézio (1995): la variole à bord d’un bateau et le confinement sur une île de l’océan indien

EN UN MONDE PARFAIT de Laura Kasishke (2009): la grippe aux USA

NÉMÉSIS de Philippe Roth (2010): la poliomyélite aux USA

Nous nous retrouverons sur le site du club lecture de l’UTEL le 28 avril.

Une pensée émue pour notre cher ami Guy de l’atelier écriture qui est venu souvent avec ses lectures et ses textes si spirituels enchanter nos Cercles littéraires poétiques. Merci à toi Guy … Tu nous manqueras…

RESTEZ CHEZ VOUS ET LISEZ!     Véronique

Les participants présentent des livres qu'ils ont lus et qui les ont séduits ou intéressés, en font un bref résumé et exposent leurs appréciations. Au gré de chacun, les livres sont prêtés à l'un ou à l'autre. Ces échanges permettent naturellement la communication et une meilleure diffusion des œuvres qui le méritent.

Le quatrième mardi du mois à 14h30 - Chapelle des Soeurs Noires

Responsable : Mme Véronique Lefebvre

06 24 39 92 84
03 27 67 83 81

Contactez-nous

Agenda

Nos futures activités:
cliquez sur le jour qui vous intéresse

Juin 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
14:00
lieu de rendez vous sera communiqué par mail
Date :  2020-06-03
4
Aucune image
14:30
Date :  2020-06-04
5
00:00
De 14h à 16h30, Chapelle des Soeurs Noires Responsable - Mme Maryse Van Caneghem
Date :  2020-06-05
6
7
8
9
10
14:30
Lieu de départ : la place
Date :  2020-06-10
12
00:00
De 14h à 16h30, Chapelle des Soeurs Noires Responsable - Mme Maryse Van Caneghem
Date :  2020-06-12
13
14
15
16
17
14:30
Lieu de départ : la place
Date :  2020-06-17
18
14:30
Date :  2020-06-18
19
00:00
De 14h à 16h30, Chapelle des Soeurs Noires Responsable - Mme Maryse Van Caneghem
Date :  2020-06-19
20
21
22
23
14:15
Date :  2020-06-23
24
14:30
Lieu de départ : la place
Date :  2020-06-24
25
14:30
Date :  2020-06-25
26
00:00
De 14h à 16h30, Chapelle des Soeurs Noires Responsable - Mme Maryse Van Caneghem
Date :  2020-06-26
27
28
29
30

LÉGENDE:

couture Atelier Couture
lecture Club de lecture
conferences Conférences
reunions Réunions
anglais Anglais
art florale Art floral
cine Ciné discussion

randonnees Randonnées
tricots Club Tricots
voyages Voyages
cercles litteraires Cercles littéraires
dentelle Club de dentelle
ecriture Atelier d'Ecriture
parrainage Parrainage

Banner- Club de lecture
Cookies